La Valla en Gier

La croix rouge

À 300 mètres au nord du village, on rencontre une Croix rouge, plantée en 1927. C’est ici que Marcellin Champagnat arrivant à La Valla en Gier le 12 août 1816, s’est agenouillé à la vue du clocher du village, pour confier à Dieu son apostolat.

L’église

L’illustration ci-dessus, représente l’église du village au temps de Marcellin Champagnat. Entourée d’un cimetière, elle se trouvait devant l’actuelle mairie.

L’église actuelle, construite en 1849, nous rappelle que Marcellin Champagnat à été envoyé comme prêtre diocésaine à une population précise. C’est en se mettant au service de cette population que sa vocation s’est affermie et à pris corps. Les vitraux du chœur (1987) remplacent les anciens et commémorent la fondation de deux congrégations religieuses dans la paroisse  (les Frères Maristes et les Sœurs de la Sainte Enfance) ainsi que le martyre du curé Gaumont, guillotiné pendant la Révolution

Pour plus d'information sur l'eglise actuelle, cliquez ici.

 Le Berceau

C’est à l’emplacement de l’école Notre-Dame des Victoires que le Père Champagnat acheta une masure, le 2 janvier 1817, et y installa les deux premiers frères.

La « maison Bonner » a été complètement renouvelée en 2013. On peut visiter sa chambre et assister à une évocation de l’histoire par un petit diorama.

À l’extérieur, se trouve une statue représentant Marcellin Champagnat qui accueille Gabriel Rivat en 1818. Celui-ci, originaire du hameau des Maisonnettes, deviendra le Frère François et sera le premier successeur à la tête du nouvel institut.

La « maison Bonner » a été complètement renouvelée en 2013. Aujourd’hui on l’appelle « Maison Champagnat »

 La chapelle de Leytra

La chapelle de Leytra, édifiée à la fin du XVème siècle, est un lieu où Marcellin Champagnat aimait à se rendre et se recueillir pour confier son œuvre à Marie et demander des vocations. Sa prière fut souvent exaucée. Il y conduisait aussi les paroissiens pour y célébrer la messe et honorer la Vierge.

Actuellement, l’image de N.D. de Pitié se trouve à la « Maison Champagnat »